Partagez cette page

LES TECHNOLOGIES TOMRA TRIERONT L’INTEGRALITE DES COLLECTES SELECTIVES DU GRAND LYON

Leader mondial des technologies de tri optique, TOMRA Sorting France fournira au groupe Paprec et au groupe Nicollin les solutions de tri optique de pointe qui équiperont les deux centres de tri qu’ils vont respectivement construire et moderniser pour assurer le tri des collectes sélectives du Grand Lyon. Les deux usines sont prévues pour mettre en oeuvre le tri de l’ensemble des plastiques, dont la collecte doit être généralisée à l’ensemble du territoire de la Métropole.

19 septembre 2018

A l’heure où tous les centres de tri français s’adaptent progressivement à l’entrée en vigueur de l’extension des consignes de tri des collectes sélectives à l’ensemble des emballages plastiques, le Grand Lyon a annoncé en juillet sa décision de confier aux groupes Paprec et Nicollin le tri des déchets issus de la collecte sélective des 1,37 million d’habitants de la Métropole de Lyon pour les sept prochaines années, soit 68 000 t/an.

Le groupe Paprec, qui prendra en charge 60 % de ce volume (soit 41 000 t), investit 25 M€ dans la création d’un centre de tri de 60 000 t/an à Saint-Priest. Cette nouvelle unité sera la plus importante du groupe en Auvergne-Rhône-Alpes, et sera opérationnelle en juillet 2019. Nicollin de son côté traitera les 40 % restant (soit 27 000 t) dans son centre de tri de Saint-Fons, et investira 4 M€ pour le moderniser et porter sa capacité à 40 000 t/an d’ici la fin mars 2019. Les deux opérateurs, qui se sont engagés sur un taux de valorisation global minimum de 95 % des matières entrantes, ont fait appel à TOMRA Sorting pour équiper ces usines en machines de tri optique à même de garantir ce résultat.

« Dans le cadre de l’extension des consignes de tri à l’ensemble des plastiques, nous proposons de trier jusqu’à la résine, indique Christophe Mallevays, directeur du service collectivités Paprec et Directeur national du tri des collectes sélectives. Citeo demande aux centres de tri de trier les films et trois flux de plastiques rigides (PET clair, PEHD/PP et un flux dit « développement » contenant quatre matières : PET foncé, barquettes, PS et PET opaque). Nous proposons de trier directement ce dernier flux in situ, de façon à obtenir sept flux de plastiques rigides de qualité. C’est peut-être ce qui a fait pencher la balance, car cela nous permet de proposer un taux de valorisation très élevé et d’éviter une étape de surtri pour le Grand Lyon ».

Le coeur de la chaîne de tri de l’usine Paprec, conçue par l’ensemblier Aktid, sera constitué de quinze machines de tri optique AUTOSORT 4 Touch de TOMRA, représentant une largeur totale de traitement de plus de 40 m, avec un taux de charge inférieur à 500 kg/h/m de largeur.

Chez Nicollin, la ligne de tri conçue par Hofmann intègrera quatre AUTOSORT 4 Touch de 2,8 m qui traiteront les flux multi-matériaux et emballages légers pour en extraire 9 flux (journaux revues magazines, cartons, briques alimentaires, papiers cartons mêlés, acier, aluminium, PET clair, PET foncé, PEHD et les demande spécifique de la collectivité par rapport au nouvelle consigne de tri plastique).

« Avec désormais la nécessité de trier les barquettes PET mono couche (type viennoiserie) ces deux centres de tri seront équipés de la nouvelle technologie Sharp Eye. Les lignes de tri des papiers seront quant à elles équipées de machines binaires afin d’optimiser la qualité des flux sortants. Pour toujours plus de confort, l’ensemble des machines TOMRA sera équipé du système VBC qui permet de positionner les électrovannes sur la passerelle de maintenance pour plus de sécurité et de facilité d’entretien », indique Frédéric Durand, directeur général de TOMRA Sorting France.

« Nous sommes très satisfaits de notre collaboration avec TOMRA à Cannes sur un centre de 36 000 t/an, et notamment de l’absence d’influence des variations de température sur les résultats de tri. Pour Lyon, sur un centre beaucoup plus important, nous souhaitions des machines binaires et de grande largeur dont nous soyons sûrs de la fiabilité pour maximiser la valorisation. Avec TOMRA, nous ne prenons pas de risque » affirme Christophe Mallevays.

« Avec une expérience de plus de 19 ans sur le tri de la collecte sélective du Grand Lyon, notre société a toujours essayé de rester à la pointe de l’innovation en choisissant les techniques et les outils les plus performants du marché. C'est pour cette raison que nous avons fait confiance au professionnalisme de Hofmann et de TOMRA », déclare Hocine Atek, directeur du centre Nicollin de Saint-Fons.

« Nous sommes très fiers de la confiance qu’accordent les Groupes Paprec et Nicollin à TOMRA et à ses technologies. En triant dès 2019 la totalité des collectes sélectives du Grand Lyon, les machines AUTOSORT de TOMRA apporteront une contribution indiscutable à l’amélioration de la valorisation des emballages et en particulier des plastiques », conclut Frédéric Durand.