Partagez cette page

Les leçons de la Journée mondiale du recyclage

Les ressources de la Terre sont limitées et leur consommation s'accélère à un rythme sans précédent, les ressources s'épuisent progressivement. La Journée mondiale du recyclage d'aujourd'hui nous rappelle l'impact du recyclage et ce que nous pouvons faire pour préserver nos ressources.

26 mars 2020

iStock-869815838_web

Moins encore qu’hier, on ne peut rester sourd et aveugle face à la déforestation, la fonte des calottes glaciaires, les feux géants, et toutes les manifestations du déréglèment climatique. Ces phénomènes affectent l'humanité toute entière, provoquant un creusement de la pauvreté, la disparition des habitats naturels pour les animaux comme pour les humains. L'exploitation des ressources naturelles continuera t-elle jusqu’à son point ultime, l'épuisement total des ressources ? Une vision d’apocalypse qu’on a l’impression de vivre d’ailleurs enc ce moment… Le recyclage des matériaux apparaît bien alors comme une issue incontournable pour transformer les déchets en ressource plutôt que les traiter en détritus encombrants.

Le 18 mars devait se tenir la Journée mondiale du recyclage. Cette journée a été créée par la Global Recycling Foundation en 2018 pour sensibiliser le grand public, expliquer la valeur des "déchets", le rôle du recyclage dans une économie circulaire. En 2020, la Journée mondiale du recyclage est arrivée en pleine crise mondiale, une crise qui, espérons-le, permettra d’accélérer la prise de conscience environnementale de tous.

Pourquoi est-il essentiel de recycler?

Nos ressources primaires, l'eau, le pétrole, l'air, le charbon, le gaz naturel et les minéraux, s’épuisent à un rythme effréné. Les produits recyclés peuvent devenir une "septième ressource", et déjà, leur niveau d’utilisation permet au moins de compenser les émissions annuelles de CO2 générées par le trafic aérien mondial. C'est le BIR (Bureau International du Recyclage), qui a inventé ce concept : parler de “septième ressource" permet de montrer que les matériaux que nous jetons, peuvent participer de la lutte contre le changement climatique.

Recycler signifie donc voir une opportunité dans les déchets : les matériaux dits de "septième ressource" (recyclables) permettent d'économiser aujourd’hui plus de 700 millions de tonnes d'émissions de CO2 (1 milliard d'ici 2030). Les objectifs en matière de développement durable assignés par les Nations unies pour 2030, reposent d’ailleurs essentiellement sur le recyclage.

Que peut-on recycler ?

Les matériaux recyclables sont le plastique, le métal, le tissu et l'électronique, entre autres. Les plastiques sont à eux seuls responsables d’énormes émissions de Co2, ce sujet est un enjeu majeur, qui a fait naitre des pratiques innovantes de recyclage et d'upcyclage.

Rendre le recyclage possible partout dans le monde

Le recyclage fonctionne assez bien dans certains pays. L'Allemagne a ainsi recyclé 56,1 % de ses déchets en 2018, suivie de l'Autriche et de la Corée du Sud avec des taux supérieurs à 53 %. Le défi est d’étendre ces performances au monde entier.

La Journée mondiale du recyclage vise à diffuser ces messages, et à communiquer sur toutes les questions qu’on peut se poser : comment pouvons-nous diffuser les technologies de recyclage à l'échelle mondiale ? Comment pouvons-nous convaincre la communauté mondiale des avantages du recyclage ? Comment pouvons-nous soutenir la diffusion des connaissances, la circulation de la main-d'œuvre et l’implantation des machines vers les pays qui n'ont pas encore introduit de mesures de recyclage significatives ?


Bon à savoir : Les pays dans lesquels des filières de recyclage sont déjà installés peuvent s'efforcer d'améliorer leurs taux : une normalisation des systèmes de recyclage dans toute l'UE serait un exemple à suivre.

 

 

Comment les entreprises et les consommateurs peuvent devenir des champions du recyclage

Que peuvent faire les entreprises ?

Les grandes entreprises ont un rôle moteur à jouer, en mettant en oeuvre une production durable de biens, l’écoconception. Les emballages (plastiques et non plastiques) devraient être conçus pour le recyclage. L'UE a déjà fixé un cadre : la toute première "stratégie européenne pour les plastiques dans une économie circulaire" souligne la nécessité de concevoir les produits plastique en pensant réutilisation, réparation et recyclage, afin de stimuler le marché des plastiques recyclés.

 

Les entreprises, ainsi que les organisations publiques, sont invitées à :

  • Mettre en avant sur le plan commercial, les matériaux recyclables, auprès des entreprises soucieuses de l'environnement,
  • remplir un rôle d’information vers le public, en faisant du recyclage une grande cause d’intéret général,
  • adopter une approche, un langage et une signalétique universels applicable dans le monde entier
  • travailler sur le cycle de vie, depuis l’extraction des matières premières ou l’utilisation de matières premiers recyclées jusqu’au transport du produit, son utilisation et sa fin de vie (recyclage, réutilisation, ou valorisation).
  • Pour devenir de véritables championnes du recyclage, les entreprises devraient en outre soutenir l'innovation, la recherche et toutes les petites initiatives, qui plaident en faveur de meilleures pratiques de recyclage dans notre économie.

Per diventare dei veri campioni del riciclo, le aziende dovrebbero inoltre sostenere l'innovazione, la ricerca e le piccole iniziative, che sostengono le migliori pratiche di riciclo nella nostra economia.

couple-collects-garbage-in-garbage-bags-in-park-AECE6WN_envato

Que peuvent faire les individus et les consommateurs ?

Sur le plan personnel, le mantra devrait toujours être : réduire, réutiliser, recycler. Si vous achetez quelque chose de nouveau, utilisez les produits plus d'une fois ou réutilisez-les après usage. Par exemple, gardez des sacs plastique pour les utiliser comme sacs poubelle ou organisez votre garde-robe avec de vieux cartons à chaussures.

La Global Recycling Foundation énumère ainsi plein de mesures pour être un “citoyen du recyclage”:

  • utilisez moins de produits en plastique et en métal (en éliminant les articles à usage unique),
  • aider les amis à suivre les règles de recyclage,
  • redécouvrir, réparer, réutiliser ou recycler de vieux objets ou vêtements,
  • ne mettez que des objets propres et secs dans la boîte ou le sac de recyclage,
  • partagez votre expérience en ligne avec vos amis et votre famille
  • n'oubliez pas de recycler tous les matériaux recyclables (comme l'électronique).

Il existe de multiples façons d'intégrer le recyclage à la fois dans notre vie personnelle et au niveau de l'entreprise. En cette Journée mondiale du recyclage, nous étions une fois de plus invités à repenser la manière dont nous traitons nos ressources, à reconsidérer ce que nous jetons et à reconnaître la valeur des déchets - qui sont donc très précieux, représentant de nouveaux produits en devenir. Nous avons tous un rôle à jouer et pouvons collectivement faire la différence.