Partagez cette page

Bottle-to-bottle, que savez-vous de la vie d’une bouteille recyclée?

Je suis une petite théière, courte et robuste - en fait, je suis une bouteille en PET, pas du tout une théière. Mais j'ai été utilisée pour contenir du thé glacé. Maintenant que mon propriétaire en a fini avec moi, comment ma vie va-t-elle s’écouler ? Vont-ils me laisser sur la table de pique-nique dans le parc ? Me jetteront-ils à la poubelle ? Resterai-je à flotter sur la mare aux canards jusqu'à ce que je finisse inévitablement de l'autre côté de la rive où je serai happée par les mauvaises herbes, sans jamais pourrir ? Ou bien m'emmèneront-ils au magasin et me recycleront-ils pour que je vous revienne ?

02 février 2021

Ma vie a un but : être recyclée et réutilisée après avoir étanché la soif de quelqu'un. Pourquoi ne pas collecter toutes les bouteilles en PET et les recycler, pour protégrer l'environnement ? Vous, les exploitants d'usines de recyclage, les producteurs et les constructeurs d'installations le savez bien : la collecte est facile et peut se faire de différentes manières : collecte en porte-à-porte, ramassage des bouteilles jetées sur la voie publique, consigne inversée, grands événements collectifs (comme la journée mondiale) du nettoyage, tout cela est un point de départ pour aller vers le recyclage de nos bouteilles en PET.

Flowchart PET_web

Peu importe la manière, le processus de recyclage doit être initié par des gens. C'est donc là que commence mon voyage. Rassemblée avec mes frères et sœurs, je suis emballée en balles d'environ une tonne et livrée à une usine de recyclage. Je suis déjà triée selon la composition de mes matériaux ; nous, les bouteilles en PET, sommes toutes prêtes à notre nouvelle vie.

 

Bonjour nouvelle vie : me voilà arrive à l’usine de recyclage !

Une fois que j'ai été collectée, la grande aventure commence. Les recycleurs et les exploitants d'usines achètent des balles de PET et les font expédier vers leurs grandes installations. Ici, nous sommes d’abord dépalettisées. Je profite alors d'un nettoyage en profondeur avec toutes les autres bouteilles, mon étiquette et la colle sont enlevées. Bien qu'il ne doive y avoir parmi nous que des bouteilles en PET, il arrive qu'une bouteille errante ne contenant pas de PET se retrouve parmi nous. Mais pas de souci, les bouteilles et les matériaux non PET seront rejetés lors du pré-tri pour être traités comme il se doit.

Ce pré-tri est effectué avec AUTOSORT®, une solution pratique pour trier les plastiques, le bois ou même les déchets encombrants. AUTOSORT® détecte la couleur et le matériau grâce à sa technologie FLYING BEAM® - c'est un sacré tour de force, vu notre vitesse dans la machine. Celles d'entre nous qui ne sont pas à leur place se font jeter, par exemple des bouteilles en PET colorées, mais aussi des plateaux en PET ou les objets métalliques. Les bouteilles en PET coloré sont éliminées, pour ne laisser passer que les couleurs neutre et transparente, et le bleu clair. Comme vous le savez probablement, il est plus facile d'avoir des piles de bouteilles en PET de couleur spécifique pour mon futur voyage vers l’état de flocon. En tant qu'exploitant d'une usine de recyclage, vous jouez un rôle essentiel pour me faire vivre une nouvelle vie, mais aussi pour protégrer l'environnement propre et créer lees conditions d’un avenir durable.

Pour me ramener à la vie : comment le broyage intervient dans le processus

Maintenant que j'ai été pré-triée, la prochaine étape de mon voyage dans votre usine m'attend : le broyage. Aussi brutal que cela puisse paraître, c’est essentiel pour la création de nouveaux flocons clairs. Ainsi, nous sommes mises dans un broyeur qui nous réduit en petits morceaux. Les broyats contiennent encore des résidus de PE/PP provenant de nos bouchons de bouteilles, de morceaux de métal et d'autres polymères tels que le PVC issu des étiquettes restantes ou d'autres contaminants comme le bois, les tessons de métal, le papier ou le verre.

Bien sûr, se faire déchiqueter par les lames n'est pas une promenade de santé, mais considérez cela comme un boot camp. Tout fait mal, mais vous savez pourquoi vous le faites : pour créer la meilleure version de vous-même. Pour moi, le broyeur signifie que je peux me débarrasser des derniers morceaux de contaminant avant de pouvoir être sculptée en quelque chose de nouveau, avec d'autres bouteilles en PET. En fait, chaque bouteille en PET créée est une belle œuvre d'art, une mosaïque de plastique recyclé.

Après avoir été broyées, nous passons à l'étape suivante. L'ordre et le type d’étapes peuvent varier en fonction de l’usine de recyclage, mais l'ensemble du processus comprend généralement une séparation des métaux, des tamis et des séparateurs d'air.

Le processus de séparation est nécessaire pour sortir des flocons de PET des matériaux non désirés. Nous avons ainsi droit à une petite journée de spa : les flocons sont lavés à plusieurs reprises dans de l'eau chaude avec de la soude caustique, et rincés à l'eau froide. Les flocons de PET et de PVC coulent au fond, tandis que les autres polymères flottent pour la plupart. A ce stade, Presque tous les matériaux non PET ont été retirés, mais nous ne sommes toujours pas assez purifiées.

Des flocons impeccables

Après plusieurs étapes de lavage et de séchage, nous sommes prêts à entrer dans les trieuses AUTOSORT® FLAKE et INNOSORT FLAKE. Ici, les flocons de PET, de non-PET et les flocons colorés sont triées selon leurs propriétés spectrales et leur couleur. Même si je ne mesure que deux millimètres, la technologie FLYING BEAM® de TOMRA peut venir à bout de particules de polymère aussi fines que cela, pour éviter les pertes de flocons de PET. Les trieuses de flocons de TOMRA sont la solution la plus avancée pour trier de si petits flocons.

Si vous choisissez de travailler avec ces machines, vous jouerez un rôle essentiel dans la production de flocons plus réutilisables et vous travaillerez à une économie plus durable. En fonction de la demande du marché, les machines TOMRA peuvent également traiter efficacement mes collègues les flocons de PO, qui sont de plus en plus utilisés et constituent l'un des principaux matériaux cibles de la nouvelle INNOSORT FLAKE de TOMRA (la machine qui mesure 2 m de large, est équipée d'un capteur spécial pour le tri PO).  

A l'étape suivante, après avoir été collectés et purifiés, nous sommes transportés vers une extrudeuse. Dans la machine à chaud, les flocons sont fondus et tirés en longues ficelles ressemblant à des spaghettis. À la sortie de l'extrudeuse, on nous redécoupe en petits granulés ou boulettes - généralement sous l'eau. Les granulés sont amenés vers une remplisseuse de big-bags, prêts à être vendus. Enfin, après ce processus qui a changé ma vie et modifié ma forme, j'ai hâte de me transformer en une toute nouvelle bouteille - ou peut-être en autre chose ? Selon ce que la vie me réserve.

Flowchart PO_web

Me façonner un nouvel avenir dans des moules à injection

Pour prendre ma nouvelle forme, on m’injecte dans des moules. L'entreprise qui achète les granulés - qui pourrait même être celle qui les fabrique - me met dans des machines de moulage par injection. Là, une "préforme" est fabriquée, une version format réduit de ce que je deviendrai plus tard. J'ai déjà le goulot fileté à la taille de la bouteille que je vais devenir.

Dans ma préforme, je suis soufflée dans un moule qui utilise une pression d'air et une chaleur élevées - je peux enfin prendre ma forme finale, entièrement développée et façonnée comme la bouteille que j'étais avant.

Au stade de l’extraction, j'aurais pu devenir n'importe quoi. Pour moi, c'est la partie la plus passionnante. J'ai rempli une mission, pour être maintenant récompensée par une nouvelle vie.

En effet, j'ai eu la chance d'être transformée en une autre bouteille. Peut-être qu'au lieu de servir du thé glacé, je suis maintenant une bouteille d'eau, aidant quelqu'un sous les rayons ardents du soleil espagnol. Je suis peut-être un café au lait frappé, qui permet à un étudiant ambitieux de passer une nuit à bucher ses partiels. Ou peut-être suis-je une bouteille rigolote de jus de fruit offerte à un enfant dans la cour de récréation - dans tous les cas, je suis reconnaissante de pouvoir revivre et de donner un nouveau sens à mon existence.

La seconde vie d’une bouteille

Même si j'ai été réduite en petits morceaux, je vous suis reconnaissante de l'expérience que vous m'avez faite vivre. Je suis réincarnée en bouteille, grâce à des êtres humaains qui l’ont bien voulu. Grâce à une collecte appropriée et à un recyclage, j’ai une seconde chance, prête à fournir à nouveau une boisson à quelqu'un. C'est pourquoi le recyclage de bouteille à bouteille est un processus vertueux, il économise la production de nouveaux plastiques.

Comme vous pouvez le constater, le recyclage repose au début sur l’initiative d’une seule personne. Mais sans des propriétaires d'usines tells que vous, ma deuxième vie n'aurait jamais été possible. L'avenir ne repose donc pas seulement sur les consommateurs, le jogger et sa bouteille d'eau, ou les enfants et leur jus de fruit, il repose aussi sur vous et vos responsabilités en tant que propriétaire de l’usine. En triant, lavant, déchiquetant, fondant et remodelant vos bouteilles, il est possible de proposer un recyclage de bouteille à bouteille.

Si le recyclage démarre avec celui qui consommé le contenu et sait jeter comme il faut le contenant, il se poursuit grâce à l'aide de nombreux autres intervenants. Et si l'on considère qu'une seule installation peut économiser jusqu'à 31 000 litres d'équivalent pétrole brut par an, il est évident que le recyclage des bouteilles est un processus plus durable et plus écologique que la fabrication de toutes nouvelles bouteilles en PET.