SOLUTIONS DE TRI & TRANSFORMATION SECTEUR AGROALIMENTAIRE
Partagez cette page

Etudes de cas Van Roey & Zonen, Belgique

L'entreprise familiale Van Roey & Zonen est spécialisée dans le tri et l'emballage de pommes de terre et d’oignons. Elle produit principalement de délicieuses bintje et des pommes de terre à chair ferme.

La qualité est primordiale pour la famille Van Roey. Ainsi, ils récoltent leurs pommes de terre directement dans leur ferme et gèrent le stockage de leurs propres caisses. Ils peuvent ainsi superviser la totalité du processus.

Pour répondre aux exigences plus strictes que jamais des consommateurs et réduire la charge de travail, Van Roey & Zonen a décidé de collaborer avec de nouveaux partenaires pour assurer le tri optique de leurs pommes de terre.

 

Van Roey & Zonen a été créée en 1924. Environ 100 ans plus tard, l'entreprise a grandi pour devenir un véritable empire familial, le père et ses enfants se mettant au service de la meilleure qualité de pommes de terre possible. Jef Van Roey, PDG de Van Roey & Zonen : « Nous sommes une entreprise familiale. Nous avons donc la capacité de réagir rapidement et de livrer les commandes rapidement. Nous avons des années d'expérience, nous avons une parfaite connaissance de nos produits, ce qui représente un avantage considérable. »
Sa fille, Nathalie, ajoute : « Nous sommes nés et avons grandi ici et nous tenons à ce que les pommes de terre qui quittent notre entreprise soient de la meilleure qualité possible. »

Le produit principal de Van Roey & Zonen est la bintje, idéale pour les frites, et les pommes de terre à chair ferme, telles que la Nicola et la Charlotte. La qualité est primordiale pour la famille Van Roey. Ainsi, ils récoltent leurs pommes de terre directement dans leur ferme et gèrent le stockage de leurs propres caisses. Ils peuvent ainsi superviser la totalité du processus.

Leurs pommes de terre sont lavées, triées et emballées par caisses de 2,5 kg à 25 kg.

Leur portefeuille client est très varié. Au départ, Van Roey & Zonen fournissait les marchés de gros et l'entreprise ravitaillait les navires. Aujourd'hui, elle fournit principalement les supermarchés et les grossistes qui, eux, revendent aux supermarchés ou aux restaurants.

DU TRI MANUEL AU TRI OPTIQUE

Pour répondre aux exigences plus strictes que jamais des consommateurs et réduire la charge de travail, Van Roey & Zonen a décidé de collaborer avec de nouveaux partenaires pour assurer le tri optique de leurs pommes de terre.

« Nous sommes passés du tri manuel au tri optique pour des raisons physiques. Le tri des pommes de terre représente un vrai challenge physique. Pour augmenter la productivité et améliorer encore la qualité des pommes de terre, il faut passer au tri optique. » (Nathalie Van Roey, PDG de Van Roey & Zonen)

Jef ajoute : « Il y a six ans, nous avons entendu parler de TOMRA. A cette époque, nous utilisions déjà une machine de tri optique. Mais elle est devenue obsolète et ne répondait plus aux exigences de plus en plus strictes des clients. Ils veulent des pommes de terre plus esthétiques, avec moins d'imperfections.
Les dimensions des pommes de terre dans le sac doivent également être uniformes. C'est pourquoi nous avons décidé de chercher une nouvelle machine de tri qui nous permettrait de travailler plus rapidement tout en étant plus rentable. »
Avant de décider sur la collaboration avec TOMRA, l’entreprise familiale Van Roey & Zonen a consulté des concurrents pour poser la question suivante : « Quelle est la meilleure machine de tri selon vous ? »

« Nos collègues nous ont indiqués préférer travailler avec la machine de TOMRA, conviviale et bénéficiant d'un service après-vente impeccable. »  (Jef Van Roey, PDG de Van Roey & Zonen)

LE TRI EN TROIS LEÇONS

« Avec notre ancienne machine de tri, nous ne pouvions trier qu'en fonction des couleurs, mais avec le nouveau logiciel de TOMRA, nous pouvons en faire encore plus. Il est apparu très rapidement que TOMRA pouvait livrer de meilleurs résultats en termes de tri des couleurs. De plus, nous pouvons trier de trois manières : les pommes de terre vert foncé et très endommagées partent en tant qu'aliment pour le bétail, les pommes de terre vert clair peu abîmées servent pour la farine, par exemple, et les meilleures pommes de terre sont désormais de meilleure qualité.

CONVIVIALE ET COMPACTE


Nathalie explique le processus d'installation de la machine : « Lors de l'installation, une formation de deux jours est proposée. Vous testez ensuite la machine quelques semaines, après quoi, TOMRA repasse pour une formation supplémentaire ou pour répondre à vos éventuelles questions.

L'avantage supplémentaire de la machine selon la famille Van Roey tient au fait que la machine soit plus compacte. Jef précise : « Nous ne disposons pas d'énormément d'espace.

SITUATION FINANCIERE

L'installation de la machine de TOMRA a eu des répercussions financières positives pour Van Roey & Zonen. Selon Jef : «D'un point de vue financier, il ne faut pas sous-estimer cette possibilité de trier de trois manières. Non seulement, la perte de produits envoyés pour servir de nourriture au bétail est limitée, mais nous pouvons aussi obtenir un meilleur prix du volume envoyé à l'industrie (stade 2). En outre, depuis l'installation de la machine de TOMRA, notre processus de production s'est simplifié, notre capacité a doublé et le travail manuel restant est plus simple. Auparavant, nous traitions entre sept et dix tonnes de pommes de terre par personne. Grâce à la nouvelle machine de tri, nous pouvons facilement doubler ce chiffre (de 15 à 20 tonnes. »

LE CLIENT EST ROI


D'après Nathalie, les réactions de ses clients sont positives : « Les pommes de terre de très petite taille sont désormais de meilleure qualité. La machine fait 70 % du travail, nous n'en faisons plus que 30 %. La machine TOMRA peut faire ce que nous ne pouvons faire manuellement, en particulier pour les petites pommes de terre. »