SOLUTIONS DE TRI SECTEUR RECYCLAGE
Partagez cette page

Déchets organiques

Le volume total des déchets ménagers comporte un pourcentage élevé de matières organiques. Cette fraction est traitée de différentes manières selon les pays. Dans une fraction organique, les matériaux inertes peuvent causer des problèmes significatifs lors des divers processus de traitement.

Le tri doit être réalise de façon à minimiser la perte en matière organique. Par exemple, lors des processus de production de biogaz à partir de déchets organiques, les résidus non-organiques se déposent au fond des unités de décomposition anaérobie.

Pour assurer le bon fonctionnement de la machine de tri des déchets organiques, il convient de la nettoyer régulièrement. Le temps passé à nettoyer la machine de séparation des déchets organiques est inévitablement du temps perdu pour le processus de production de biogaz. Et les dommages éventuels causés aux composants mécaniques à cause des résidus non organiques mènent à une augmentation des coûts de maintenance.

Solution

Nous conseillons une cascade de machines XRT et NIR. Après le criblage initial destiné à séparer les différentes tailles de déchets et suite à la récupération des métaux, les matériaux passent par le système TITECH autosort qui fonctionne avec un détecteur NIR visant à retirer les différents polymères. Les fractions de déchets organiques restantes sont ensuite dirigées vers l'unité à rayons X TITECH, qui utilise un détecteur XRT pour supprimer le verre, les pierres, etc..., en fonction de leur densité atomique.

La haute résolution du système NIR permet d'identifier et séparer les différents types de polymères (PVC, PP, PET et PE). Un capteur électromagnétique élimine également les métaux ferreux et non-ferreux. Pendant la deuxième étape, l'unité à rayon X TITECH se sert de la technologie à rayons X pour déterminer la densité atomique qui permet l'élimination du verre, des pierres, etc. Le degré de contamination des matériaux est quasi nul.

Produits connexes